Naturisme : on ose ou pas ?

Naturisme : on ose ou pas ?

De plus en plus de Français s'adonnent au naturisme pendant les vacances. Serez-vous le prochain ?

A lire aussi

Hélène Garçon, publié le 27 juin

Pour vivre heureux, vivons tout nu ! Quoi de mieux que de passer des vacances dans le plus simple appareil, en osmose avec l'air, l'eau et la terre ? Les vacances naturistes apportent un vent de liberté, et de plus en plus de Français franchissent le cap chaque année en faisant tomber le maillot et avec lui, tous leurs a priori. Et si cette année, vous en faisiez autant ?

La nudité, c'est bon pour la santé !

Le naturisme ne consiste pas seulement à se déshabiller, mais relève en réalité d'une véritable philosophie de vie. En ôtant leurs habits, ce sont leurs soucis que les adeptes de cette pratique quittent. Contrairement aux idées reçues, le fait de se mettre nu n'entraîne aucun complexe vis-à-vis de son corps, mais aide vraiment à en prendre une pleine conscience, et donc à l'accepter davantage. D'autant plus qu'aucun jugement de valeur n'est porté sur votre morphologie, puisqu'à force de côtoyer des gens nus, la notion de pudeur devient obsolète et le corps n'est plus ni sexualisé, ni objet de tabous. En vacances, la nudité prend toute son importance puisque s'exposer au soleil en étant complètement nu est bénéfique pour la santé ! Tout d'abord, parce que vous faites ainsi le plein de vitamine D, excellente pour l'ossature, mais également pour le moral ! Sans parler du bronzage intégral parfait que vous pourrez exhiber fièrement de retour à la maison, en évitant cette fois les traces disgracieuses du maillot de bain.

Les idées reçues sur le naturisme

Sur le papier, le naturisme a tout pour faire rêver. Mais une fois sur place, être nu et le rester des journées entières peut s'avérer plus difficile que prévu. Comme dans toute pratique, quelle qu'elle soit, il suffit simplement d'en prendre l'habitude. Pour vos débuts en tant que naturiste, vous pouvez quand même vous permettre de vous vêtir d'un paréo ou d'une robe légère de temps à autre, pour aller faire quelques courses, ou aller manger. Les autres vacanciers n'y verront là aucune offense, sauf si vous restez habillé toute la journée ! La règle de la nudité reste quand même de rigueur, même si on peut y faire quelques petites entorses. Concernant le regard des autres, vous n'avez rien à craindre. Les naturistes ne sont pas là pour épier leurs voisins, mais pour vivre en communauté et dans le respect d'autrui et de l'environnement. Loin d'être une pratique sexuelle ou perverse, le naturisme se pratique en famille, et non en célibataire à la recherche d'une amourette de vacances. Vous pouvez donc partir en toute sérénité avec vos enfants, qui, eux, n'ont aucune gêne à se mettre tout nu. L'important étant de ne pas les y obliger. Si votre ado rechigne à vous accompagner, alors n'insistez pas. Le naturisme doit rester un plaisir, pas une corvée !

Naturisme : comment se lancer ?

Tous les adeptes du naturisme ont commencé par fréquenter des plages spécialement réservées à ce mode de vie. Avant de retenir deux semaines dans un club de vacances naturiste, commencez d'abord par une escale sur une de ces plages, afin de voir si l'ambiance vous convient et si vous vous sentez à l'aise. Si oui, alors rallongez le temps passé là-bas et lancez-vous des défis, comme par exemple : faire trois aller-retours de la serviette jusqu'à l'eau complètement nu ou, si vous commencez à être parfaitement en confiance, aller aborder les gens et entamer une discussion avec eux. Vous vous sentez comme un poisson dans l'eau ? Alors il est temps de décrocher le téléphone et de réserver dans un camp de naturiste !

 
54 commentaires - Naturisme : on ose ou pas ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]